Vous êtes ici : Accueil - Actualités / Campagne de vaccination Info au 03-02-2021 /


Campagne de vaccination et centres de vaccination

Mise à jour mercredi 3 février 2021

Par arrêté préfectoral, le port du masque reste obligatoire sur la voie publique sur l’ensemble du département de la Corrèze jusqu’au 20 février 2021

Les personnes de plus de 75 ans vivant chez elles et celles atteintes d’une pathologie qui les exposent à un très haut risque face au COVID-19 peuvent se faire vacciner depuis le 18 janvier.

Au 21 janvier : dix centres sont ouverts à Brive (centre hospitalier, clinique des Cèdres, Trois Provinces), Tulle (centre hospitalier, salle de l’Auzelou), Ussel (centre hospitalier), Bort-les-Orgues (centre hospitalier), Eygurande (centre hospitalier) ainsi qu’à Beynat et Meymac. Deux nouveaux centres seront installés “en priorité” à Uzerche et Argentat-sur-Dordogne.

Les nouveaux rendez-vous pour se faire vacciner contre le coronavirus devraient bientôt ouvrir en Corrèze selon l’Agence Régionale de Santé. L’arrivée du vaccin de Moderna puis celui d’AstraZeneca d’ici fin février devrait permettre d’augmenter la cadence de vaccination.

Ces deux nouveaux vaccins et un retour à la normale dans les livraisons de Pfizer devraient permettre de maintenir le rythme à 3.000 injections par semaine en Corrèze puis d’augmenter petit à petit la cadence en fonction de l’arrivée des doses. Selon le directeur de l’ARS en Haute-Vienne, le Limousin devrait recevoir 20% des doses du vaccin Moderna accordées à la région Nouvelle-Aquitaine.

La Corrèze a pour l’instant administré 9.048 doses.

Pour prendre rendez-vous dans un de ces centres, plusieurs solutions sont mises en place à partir de vendredi 15 janvier : soit via le site internet de Doctolib.fr, soit en appelant le numéro départemental 0.800.19.00.19 pour les rendez-vous dans les salles communales ou en contactant  le 05.55.08.75.20 pour les centres hospitaliers.

Les personnes qui vont se faire vacciner dans les centres doivent être munies de leur carte vitale, d’une pièce d’identité et de la prescription médicale s’ils ont pu l’obtenir avant.

ATTENTION : Le vaccin ne dispense pas du port du masque et du respect des gestes barrières. En effet, en l’état actuel des connaissances, nous devons tous rester prudents.

 
0

You may also like

Vaccination patients âgés de 50 à 64 ans
La commune aide nos jeunes fortunadais
Fermeture de la déchetterie

Sylvain Porta